Catégories
sanitaire

Décembre une fin d’année en tensions

Un nouvel article de Jean Riondet :

Après une année calamiteuse qui fit souffrir les colonies et les apiculteurs par la même occasion, la fin de l’année commence par des mouvements sociaux qui ne vont pas remonter le moral des troupes.

Au moins lorsque l’on se souhaiteras la bonne année on sera assuré de ne pas se tromper !

2020 ne peut être qu’une année meilleure que 2019, enfin pour beaucoup.

Au rucher

La dernière visite faite il y a quelques jours m’a permis d’observer une absence totale de couvain sur les quelques ruches observées. Ce sera le temps de l’arrosage à l’acide oxalique.

Pourquoi traiter en plein froid ?

http://apiculture.beehoo.com/decembre-une-fin-dannee-en-tensions.html

Catégories
Divers Formation

Juillet on se remet de la canicule

Après un hiver plutôt doux un bon démarrage des colonies des floraisons précoces, le froid, la pluie et le vent se sont associés pour stopper net les dynamiques démographiques. Certaines très belles colonies sont mortes  de faim, on a du nourrir pour sauver les meubles.

Nourrir en juin je n’avais jamais vu cela depuis mon demi siècle d’exercice de l’apiculture.

En zone de montagne les développements plus tardifs des colonies les ont préservé pour une part de cet épisode calamiteux. les miels d’été se feront dans de bonnes conditions de populations.

Il nous reste à nourrir pour faire les réserves d’hiver, traiter contre varroa de manière drastique, produire des reines et faire des essaims.

C’est 2020 qui est en perspective, préparer de belles colonies de production avec de jeunes reines. Les élevages de reines faits maintenant donneront de très belles génitrices en 2020, meilleures que celles élevées en début du printemps disent les grands éleveurs.

http://apiculture.beehoo.com/juillet-on-se-remet-de-la-canicule.html

Catégories
Divers Formation

Juin on espère encore !

http://apiculture.beehoo.com/juin-on-espere-encore.html

On n’avait pas vu une telle hécatombe tant du côté des productions que du côté des colonies.

Il faut remonter au début des années 1980 pour retrouver une situation de ce type. C’était avant varroa et avant les néonicotinoïdes … c’était le bon temps ?

Les colonies sont effondrées si elles ne furent nourries artificiellement et après des nourrissements massifs pas sûr que les abeilles produites soient de belle facture. Probablement furent-elles carencées en protéines, leurs capacités nourricières comme cirières et leur durée de vie s’en ressentiront.

La suite : http://apiculture.beehoo.com/juin-on-espere-encore.html

Catégories
Divers Formation

Mai la douceur n’est toujours pas au rendez vous chez nous

Dans la vallée du Rhône la douceur n’est pas encore là. Avec la sécheresse, le froid, la pluie, les colonies ne peuvent rien produire. La végétation se poursuit mais les conditions de butinage ne sont pas réunies.

Les ruches dont les hausses laissaient espérer une bonne récolte se sont vidées. Moins de 2 k de miel par hausse ont pu être récoltés. Dans les corps c’est sec plus une goutte de nectar ni de miel operculé.

La suite sur http://apiculture.beehoo.com/mai-la-douceur-nest-toujours-pas-au-rendez-vous-chez-nous-urgence-vitale.html