Bilan de la Journée de Namur 2019

Des articles intéressants en fin de page sur une présentation de la politique de gestion de la varroase du gouvernement italien par le Docteur Nanetti.

Le nombre de varroa présent sur le lange n’est pas corrélé aux nombre de varroas dans la ruche. Il faut faire des traitements systématiques. Vous pouvez télécharger les PDF des présentations.

Il ya aussi la méthode italienne pour me traitement du varroa en été. (encagement puis acide oxalique)

Traitement AO et dérèglement climatique en fin de page

Stocker les ruches dans l’obscurité ?

Aux USA, les apiculteurs stockent leur ruches dans des hangars à pommes durant l’hiver dans l’obscurité. Mais pourquoi ?

Obscurité = arrêt de ponte de la reine = plus de couvains = meilleur traitement contre varroas = contrôle de la mortalité

Vous pouvez utiliser le traducteur en ligne gratuit : https://www.deepl.com/translator

Porte anti Aethina Tumide

Guardian a été créé pour aider les abeilles à protéger leurs colonies en empêchant ces insectes destructeurs d’entrer dans la ruche. Le concepteur, Mike Munson, a créé ce nouvel appareil par nécessité et pour prendre soin de ses propres abeilles. En tant que nouvel apiculteur, Mike a perdu sa première ruche à cause d’une infestation par le petit coléoptère des ruches ou Small bettle Hive, SHB. Il savait qu’il devait trouver un moyen d’éviter que cela ne se reproduise.

Quelques videos

Traduit avec www.DeepL.com/Translator

Les varroas phorétiques

Le varroa, toujours le varroa, l’ennemi N° 1 de nos ruches. 

Un article de Butine nous apprend qu’il se nourrit en fait des corps gras de l’abeille.

L’article au complet : http://butine.info/les-varroas-phoretiques-endommagent-le-corps-gras-des-abeilles/

Nous avions mis en juillet 2018, une vidéo Youtube sur le chercheur Samuel Ramsey qui avait trouvé que les varroas se nourrissaient des lipides de l’abeille

L’article complet en anglais !

Aethina Tumida, MAJ

Aethina Tumida

La DGAL vient de publier une nouvelle instruction technique (IT 2018-868) concernant la surveillance de l’infestation par Aethina tumida, ainsi qu’un document rappelant les règles à respecter pour les mouvements d’abeilles depuis l’étranger.

Vous pourrez consulter et télécharger ces deux documents sur le site de la FNOSAD-LSA, dans la rubrique “Documents utiles” (https://fnosad.com/documents-utiles-a-telecharger) dans le dossier “Notes de service et Instructions techniques” pour l’IT 2018-868 et le dossier “Autres documents” pour le texte sur les mouvements.

« Aethina tumida », un danger pour les abeilles

  • Dépliant – Une menace pour l’apiculture française : Aethina tumida, le petit coléoptère des ruches (PDF, 2.22 Mo)
  • Affiche – Aethina tumida, le petit coléoptère des ruches (PDF, 148.53 Ko)

Autopsie d’une ruche morte en hivernage

L’hiver est désormais la période noire pour l’apiculteur; la majorité des pertes de colonies se produisant, en effet, pendant l’hivernage.

Le scénario est systématiquement le même; des ruches dynamiques et populeuses en fin d’été, des réserves en suffisance et à partir de novembre/décembre, c’est la catastrophe, ces mêmes ruches se retrouvent vides d’abeilles. Parfois on retrouve une petite boule d’abeilles avec la reine, et souvent, un restant de dernier couvain. On remarque également des cadres bien fournis de nourriture, mais dans bien des cas, l’apiculteur ne peut jamais fournir de données montrant l’efficacité de son traitement contre Varroa (quand il a été fait!).

La suite sur FRED L’APICULTEUR – Exometeofraiture